Procès Lionnet : Sabrina Kouider avoue avoir battu très fort Sophie Lionnet avec un câble électrique

Sabrina Kouider et son compagnon Ouissem Medouni comparaissent en ce moment pour le meurtre de Sophie Lionnet, leur jeune fille au pair, à Londres.

Sabrina Kouider a avoué vendredi en pleurant avoir frappé très fort la victime de 21 ans sur les bras et sur les jambes avec un câble électrique.

Elle était persuadée que la jeune fille originaire de Troyes était la complice de Mark Walton, son ex-compagnon et membre fondateur du boys band Boyzone.

Selon le couple, Mark Walton avait, grâce à son aide, abusé sexuellement des membres de la famille.

Pour l’accusation, Sabrina Kouider et Ouissem Medouni avaient développé une obsession pour Mark Walton. Une fois, la trentenaire avait emmené Sophie Lionnet dans un commissariat de police. Mais les policiers n’avaient pas cru à la thèse du complot.

Le couple se livrait à des interrogatoires musclés de la jeune fille, qu’ils enregistraient afin de prouver leurs accusations.

Selon Ouissem Medouni, Sophie Lionnet est morte à la suite d’un interrogatoire que sa compagne aurait poursuivi sans lui dans la nuit du 18 au 19 septembre 2017. Parti se coucher, il aurait été réveillé par Sabrina Kouider, qui lui aurait montré la victime inanimée dans la salle de bains, en répétant « Qu’est-ce que j’ai fait? ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Translate »