Sa mère diffuse de photo de lui sur Facebook, il porte plainte et gagne le procès.

On ne choisit pas toujours sa famille… C’est en Italie qu’une histoire totalement ubuesque nous arrive à la rédaction.

Une mère a été condamné par le tribunal à retirer les photos qu’elle avait poster sur son Facebook. Elle avait pourtant pris plaisir à les montrer par fierté, elle ne s’y reprendra pas de sitôt. C’est son propre fils qui est à l’origine de la procédure et il a 16 ans. Même si l’affaire peut en faire sourire certain, la mère, elle rit jaune, car elle est condamnée à des peines amende faute de retrait. Pourtant il ne s’agissait que des photos de lui enfant, et rien de méchant aux yeux de la mère, mais pas pour le tribunal ni pour son fils qui estime être atteint de sa vie privée.

Les photos ont été publiés sans le consentement du jeune garçon et cela risque de couter cher à la maman de ce jeune homme. En cas de non-respect de ce verdict, la coupable devra régler une amende pouvant aller jusqu’à 10 000 euros. En outre, elle devrait verser des dommages et intérêts à son fils.Cette décision est en adéquation avec les conditions générales d’utilisation du site. En effet, selon elles, les utilisateurs s’engagent à ne pas poster de contenu violant la vie privée d’un autre utilisateur.La médiatisation de cette affaire, a fait que le jeune homme souhaite partir à l’étranger pour se faire oublier et être dans un environnement plus calme car le fait que les photos ont été publiés sur les réseaux sociaux, les camarades du jeune homme sont au courant de sa vie privée… Dur dur d’être un bébé…

À l’heure où Facebook durcit les conditions de sa politique de sécurité et de diffusion d’images et de signalement, il n’a pas été surprenant de voir une telle décision de justice rendue.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.