A Bourges, elle se fait virer à cause de Jacqui et michel

Les prud’hommes ont été saisis pour une affaire des plus délicates. Une ex-aide à domicile a été licenciée après avoir tourné dans un film pornographique.

Les employeurs de cette aide à domicile n’ont pas apprécié certaines images. D’après le site internet de France Bleu, les prud’hommes ont été saisis par une habitante de Bourges licenciée par ses employeurs, une association… pour avoir tourné dans un film pornographique amateur pour le site internet Jacquie et Michel. Elle tient à contester la décision de son employeur.

Le film enregistré par la plaignante a été tourné dans un sex-shop. Cela faisait seulement un an qu’elle travaillait comme aide à domicile. La séquence a été repérée par un employé de l’entreprise. Les dirigeants ont été avertis par une déléguée du personnel. L’avocat de l’association affirme que ces images auraient nui à l’entreprise. « En dehors de leur activité, les salariés font ce qu’ils veulent, mais là un trouble a été créé dans l’entreprise. On emploie des mères de famille qui interviennent au domicile de personnes âgées. Plusieurs d’entre elles sont venues se plaindre auprès de la direction », justifie l’avocat Me Dominique Lacroix. Au total : quatre salariés se sont dits gênés par cette vidéo. Le licenciement aurait été pris en accord avec le conseil d’administration de l’association. L’employée licenciée a d’ores et déjà eu rendez-vous avec ses employeurs aux prud’hommes. Ils n’ont pas réussi à trouver un accord. Le prochain rendez-vous est fixé le 19 février prochain.

1 thought on “A Bourges, elle se fait virer à cause de Jacqui et michel

  1. Hello,
    Pour info, il y a eu un procès d’une personne virée pour avoir tourné dans un JM.
    Au final, le tribunal qui a jugé l’affaire a établit qu’un employeur n’avait pas le droit de justifier un licenciement pour le fait d’avoir tourné dans un film adulte …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.