DIJON : Il est condamné pour avoir secoué son bébé.

Un père était jugé par le tribunal de Dijon après avoir secoué son enfant. Il a été condamné à une peine d’emprisonnement de 2 ans de prison avec sursis.Les faits se seraient déroulés en avril 2015.Il a indiqué avoir laissé tomber le nourrisson et n’a fourni aucune autre explication malgré les constatations médicales. Selon les médecins, l’enfant présentait tous les symptômes du bébé secoué, à savoir des hématomes sous-duraux et des hémorragies rétiniennes. Ils ont tous écarté la possibilité d’une chute ou de coups.C’est encore une fois un coup dur pour de nombreux enfants et à croire que c’est la période des parents, qui maltraitent leurs enfants de la sorte.

Et bien détrompez-vous.

Radio Capitole recense tous les jours des cas de bébé secoué appelé « Syndrome du bébé secoué ».C’est un cas parmi tant d’autres que nous essayons de mettre en avant. Il n’est pas rare que la justice sanctionne par des condamnations faibles telles que le sursis mis à l’épreuve.

Pourtant c’est un véritable fléau qui s’abat dans le monde entier et surtout en France.Si la justice condamnée plus fermement les enfants, et que des attitudes correctes étaient régulièrement réprimées par la justice en France, et dans le monde, alors beaucoup de maternité, ainsi que de nombreuses associations monteraient au créneau.

Malheureusement, il faut toujours que les coups tombent pour que la Justice comprenne qu’il est temps de faire quelque chose sur ce fléau qui s’abat en France.Le bébé lui restera traumatisé à jamais et encore plus s’il a des séquelles qui pourraient éventuellement être irréparable pour lui.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.