Verviers: Le violeur condamné à 3 ans de prison avec sursis


Un Verviétois âgé de 35 ans a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de 3 ans de prison avec sursis probatoire après avoir commis des viols et des attentats à la pudeur sur sa belle-fille de 13 ans.

Le prévenu et la victime entretenaient une relation amoureuse mais la jeune fille n’était pas en âge de donner son consentement.

Entre 2010 et 2013, le prévenu avait entretenu des relations sexuelles cachées avec sa belle-fille, la fille de sa compagne officielle et sœur de ses trois autres enfants. Cette jeune fille était âgée de 13 ans lorsque les faits avaient débuté. La victime était tombée enceinte et avait donné naissance à un garçon. La jeune fille avait ensuite avorté à trois reprises.

Ce n’est que lorsque la communauté africaine de Verviers avait pris connaissance des faits que la relation cachée entre le prévenu et la jeune fille s’était terminée. Le prévenu n’avait pas reconnu l’enfant et avait laissé tomber la jeune fille.

Devant le tribunal, le prévenu avait soutenu que c’est la jeune fille qui avait initié la relation amoureuse et qu’elle était consentante malgré son jeune âge. Il avait aussi affirmé avoir cédé au chantage et au jeu de séduction de la jeune fille pour qu’il vienne la rejoindre dans sa chambre.

Le tribunal a déclaré les faits de viols et d’attentats à la pudeur établis et a condamné le prévenu à une peine de 3 ans de prison avec sursis probatoire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.