Haute-Saône : Le mensonge d’une fille de 12 ans pour enlèvement

Une adolescente âgée de 12 ans à finir par avoué aux enquêteurs que c’était un leurre, ou plutôt un mensonge de sa part.

Elle avait raconté avoir été victime d’une tentative d’enlèvement à Gray ( Haute-Saône). C’était dans cette commune que la joggeuse Alexia Daval avait été retrouvé morte. Ce mardi, la petite fille a reconnu avoir provoqué l’émoi, et l’inquiétude dans le village mais les différents enquêteurs chargés de l’enquête n’arrivaient pas à faire le lien dans sa version qui leur paraissait très douteuse.

C’est vendredi qu’un appel à témoin avait été lancé sur notre page afin de retrouver un homme dont un portrait robot avait été diffusé.  Cet homme selon la jeune fille circulerait en camionnette. Le père croyant dur comme fer, sa fille, avait alerté et fait circuler l’information et l’appel à la vigilance, sur les réseaux sociaux. Peine perdue, sur ce mensonge qui a fait enquêter des forces de l’ordre inutilement.

La jeune fille risque de ne pas s’y reprendre à deux fois, même si elle n’a toujours pas donné d’explications sur son mensonge.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.