Aurélia Varlet, tuée par son ex il y a cinq ans : Le témoignage poignant de Patrick Varlet, le père d’Aurélia

Il y a cinq ans, Aurélia Varlet, 32 ans, était abattue par son ex-compagnon. Deux enquêtes administratives sont sur le point de s’achever. Elles devaient vérifier si le meurtrier n’avait pas été protégé par un ami gendarme et un autre policier.

Ils seront une poignée de proches à se rendre ce mardi sur la tombe d’Aurélia Varlet. Toujours révoltés par la disparition de cette pétillante jeune femme de 32 ans et convaincus que, « de là-haut, elle nous porte dans notre combat », souffle son père, Patrick. Le 14 août 2013, il y a tout juste cinq ans, Aurélia était abattue de deux coups de fusils par son ex-compagnon, Didier Grosjean, 53 ans, lequel s’est ensuite donné la mort. Elle venait de le quitter et avait consenti à une ultime explication au domicile de ce dernier, à La Rivière-Drugeon (Doubs).

Depuis, Patrick Varlet et son fils, Giovanni, n’ont eu de cesse de réclamer justice. Plusieurs plaintes avaient en effet été déposées par la précédente compagne de Didier Grosjean, elle aussi harcelée et menacée. Des plaintes qui n’ont étrangement jamais prospéré. Une enquête a ainsi été ouverte par les inspections générales de la gendarmerie et de la police, IGGN et IGPN, pour vérifier si le meurtrier n’aurait pas été couvert par deux de ses amis, un gendarme et un policier.

Lire le témoignage sur Le Parisien logo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Translate »