Témoignage : « Après mon divorce, j’ai décidé de me mettre en couple avec mon amour de jeunesse »

Je m’appelle Emilie, j’ai 37 ans et je vis actuellement à Grenoble. J’avais 15 ans lorsque j’ai connu Romain, mon amour de jeunesse. Nous sommes restés ensemble pendant nos années lycée et avons ensuite pris des chemins différents pour poursuivre nos études. Moi à Lyon, et lui à Londres. Après 10 années de mariage bancal, nous nous sommes retrouvés.

« Je n’imaginais pas ce que l’avenir nous réservait »

Lorsque je me suis mariée avec Éric il y a 12 ans, le père de mes 2 enfants de 10 et 7 ans, je n’imaginais pas ce que l’avenir nous réservait. Nous nous sommes rencontrés sur notre lieu de travail, dans un hôtel de luxe à Paris. Il était second de cuisine et moi chef de rang. Nous sommes tombés sous le charme l’un de l’autre quasi instantanément. Son regard et son sourire me faisait repenser à celui de Romain, mon 1er amour. C’est ce qui m’a attiré chez lui, au départ. Nous savions que nos emplois respectifs demanderaient énormément d’organisation pour préserver notre couple mais nous étions déterminés. Malgré l’adversité, nous avions pour ambition de fonder un foyer solide. Nous sommes tous les deux des enfants de parents divorcés et ne souhaitions pas reproduire le même schéma. Nous nous sommes alors installés dans les Alpes, que nous avions choisi pour un meilleur cadre de vie.

Nous avons par la suite connu des périodes de haut et de bas, créées en partie par nos rythmes de vie effrénés. La naissance de notre fille aînée a aussi, il faut l’avouer, chamboulé notre quotidien. La vie de famille n’est pas simple à gérer lorsque nous vivons en horaires décalés. Nous avons ainsi alterné entre moments d’accalmie et de disputes incessantes. Jusqu’au jour où j’ai découvert qu’il me trompait. Je n’ai pas su passer outre. J’ai donc demandé le divorce.

« Après mon divorce, j’ai retrouvé mon amour de jeunesse : ma plus belle histoire »

C’est en regardant la publication d’une vidéo de vacances d’un ami sur les réseaux sociaux, un an après ma séparation, que j’y ai aperçu Romain. Ce jeune homme réservé avec ce petit grain de folie qui me faisait fondre à l’époque, cet élève brillant, un brin rebelle, était devenu un « taulier » et chef gastronomique accompli en Sardaigne, son île de cœur. Son charisme m’a chamboulée. Des centaines de questions me sont apparues : Comment avait-il évolué ? Avait-il une femme, une famille ? Quelle aurait pu être notre vie si nous avions pris la même direction à l’époque ? Était-ce simplement la nostalgie de nos années d’innocence ? Devais-je reprendre contact avec lui pour effacer cette impression d’histoire inachevée ? Il fallait que je sache. J’ai donc pris mon courage à deux mains, et je lui ai envoyé un message via son profil pour prendre de ces nouvelles.Après quelques semaines d’échanges, nous nous sommes rendu compte que chacun de notre côté, nous n’avions pas réellement su faire le deuil de notre relation et que nous avions inconsciemment recherché dans nos histoires sentimentales respectives un peu de nous. Nous avons donc décidé de nous revoir. Je suis partie le rejoindre quelques jours et nous ne nous sommes plus quittés. Etant célibataire, il a pris la décision de tout vendre et de venir me rejoindre. Depuis, la passion est toujours au rendez-vous. Nous projetons d’ouvrir ensemble une maison d’hôtes dans le Sud de la France. Notre rêve d’adolescents est en train de s’accomplir. Cela demande de gros investissements mais je ne me suis jamais sentie aussi heureuse. Comme quoi, dans la vie, il faut savoir oser et saisir la deuxième chance, si elle s’offre à nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Translate »