AFFAIRE DAVAL : La contre-attaque du beau-frère d’Alexia

C’est désormais Me Gilles-Jean Portejoie qui assurera la défense de Grégory Gay et de son épouse Stéphanie, la sœur d’Alexia. Le beau-frère de la victime est accusé par Jonathann Daval, qui est lui mis en examen pour « meurtre », d’avoir étranglé la jeune femme.

Grégory a décidé de changer de défense. Il est accusé par Jonathann Daval actuellement placé en détention pour le meurtre d’Alexia, d’avoir tué la jeune femme. Le beau-frère a décidé de contre-attaquer les accusations qu’il estime totalement fallacieuse de Jonathann en prenant Maître Portejoie. 

Radio Capitole précise qu’il s’agit du même avocat qui a procédé à la défense des interêts de Cécile Bourgeon dans la disparition de la petite Fiona. 

« Il y a quelques jours, (Gregory Gay) m’a dit: ‘S’il faut affronter les yeux dans les yeux Jonathann Daval je le ferai (…), parce que c’est important pour la manifestation de la vérité. Je suis prêt à tout' », rapporte l’avocat à BFMTV.

Grégory Gay avait « démenti formellement » ces accusations. Avec sa femme Stéphanie, la sœur d’Alexia, il s’était confié à BFMTV:

« On pensait qu’on avait déjà atteint les sommets de l’horreur, et on s’est aperçu qu’on pouvait aller encore un peu plus haut », avait-il déclaré

L’autopsie pratiquée sur Alexia montre que la jeune femme a bien été étranglée mais qu’elle a aussi reçu plusieurs coups sur le crâne à mains nues, ce qui ne correspond pas au récit livré par Jonathann Daval.

« Les conclusions du rapport d’autopsie rendent invraisemblables les accusations qui ont été portées au mois de juin contre Gregory », assure Me Gilles-Jean Portejoie. « Des investigations sont en cours, on les attend avec impatience. »

De son côté Jonathann Daval est encore pris en charge dans le service psychiatrique de la maison d’arrêt de Dijon et nie toujours être celui qui a brûlé le corps d’Alexia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.