Les rappeurs Booba et Kaaris remis en liberté et placés sous contrôle judiciaire

Les rappeurs Booba et Kaaris ont été remis en liberté et placés sous contrôle judiciaire ce jeudi 23 août. En attendant leur procès le 6 septembre prochain, ils ont interdiction de quitter le territoire français et doivent remettre chacun une caution de 30 000 euros.

Ils avaient été mis en examen pour violence aggravées après la bagarre qui avait fait la une des médias au sein de l’aéroport d’Orly. 

Cette rixe avait suscitée l’indignation des internautes quant à l’image de Booba père de famille qui était selon les internautes irresponsable en tant que père, et qu’il montrait le mauvais exemple selon les propos tenus sur le Web. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.