Grenoble : la préfecture ferme la discothèque où a été tué Adrien PEREZ

La préfecture a fermé administrativement pour six mois l’établissement devant lequel Adrien Perez a été poignardé.

La mort et le message de sa mère d’Adrien Perez avaient ému la France. Selon le Dauphiné Libéré, la préfecture de l’Isère a pris ce mercredi un arrêté de fermeture administrative du Phoenix, cette discothèque de Meylan, près de Grenoble (Isère), à la sortie de laquelle le jeune homme avait été tué d’un coup de couteau le 29 juillet dernier.

L’établissement de nuit sera fermé pour une durée de six mois. « Toutes les précautions pour que la clientèle de cette discothèque soit respectueuse des lois n’ont pas été prises », a expliqué le préfet Lionel Beffre au quotidien local.

Les agresseurs d’Adrien se sont en effet trouvés sur les lieux du drame en possession d‘armes blanches… « C’est aussi un signal qui s’adresse à toutes les autres discothèques : l’Etat se montrera particulièrement ferme pour que les établissements respectent les mesures de sécurité », a enchaîné le représentant de l’Etat.

Trois personnes mises en examen

Adrien Perez a été tué d’un coup de couteau en plein cœur le 29 juillet au petit matin en voulant s’interposer lors d’une rixe entre ses amis et une bande de jeunes sur le parking d’une discothèque à Meylan, près de Grenoble, où il était venu fêter ses 26 ans.

Trois hommes, âgés entre 19 et 20 ans, ont été mis en examen le 31 juillet pour « homicide volontaire, tentative d’homicide volontaire et violences avec armes commises en réunion ». Deux d’entre eux ont été écroués dans l’attente de leur procès et le troisième a été placé sous contrôle judiciaire, une décision pour laquelle le parquet a fait appel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.