Meurtre dans l’Oise : «Caroline ne se sentait pas en sécurité»

L’homme suspecté d’avoir abattu sa locataire à Amblainville a reconnu ce jeudi, être l’auteur du coup de feu. La victime devait signer un bail pour un nouvel appartement ce vendredi.

L’homme suspecté d’avoir abattu sa locataire d’un coup de feu au thorax, mardi, à Amblainville, a reconnu ce jeudi être l’auteur des faits. « Tout en invoquant le caractère accidentel et involontaire du coup de feu », précise le parquet de Senlis. Agé de 67 ans, il a été mis en examen pour homicide volontaire avec préméditation et détention d’armes et de munitions de catégorie C. Lui et sa victime, Caroline Peinado y Ortega, 34 ans, logeaient dans le même corps de ferme.

« C’était quelqu’un qui ne trichait pas, elle était entière dans tout. » Voilà les premiers mots qui sortent de la bouche de Marie-Christine, la mère de la Caroline, lorsqu’on lui demande d’évoquer la mémoire de sa fille. « Elle était joviale, amicale, toutes les personnes qui la connaissaient l’appréciaient, poursuit-elle. C’était quelqu’un de bien, qui avait des projets. »

Extrait du Parisien

Selon des témoins, ils racontent l’enfer vécu par la victime. Les intrusions, les coupures d’électricité, les vols de papiers chez elle. Caroline ne se sentait pas en sécurité selon ces témoins.

La victime devait déménager prochainement dans un nouvel appartement. Elle devait selon sa mère signer le bail prochainement. La veille de sa mort, Caroline avait alerté une première fois les forces de l’ordre du comportement suspect de son propriétaire, qui « se serait introduit à son domicile en son absence pour lui couper l’eau et l’électricité », indique Jean-Baptiste Bladier, le procureur de la République.

L’assassin a quant à lui été incarcéré, et une instruction est ouverte pour tenter de comprendre les circonstances de ce drame. Le suspect passera en audience dans quatre jours, afin de savoir s’il est maintenu en détention jusqu’à la date de son procès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.