Elle met fin à leur relation amoureuse: L’ex-amant menace de publier des images d’une éducatrice préscolaire sur Internet

Bamba A., âgé de 29 ans, se disant footballeur, est tombé, récemment, dans les filets des agents de la Plateforme de lutte contre la cybercriminalité (Plcc), à Cocody. Il menaçait de publier sur les réseaux sociaux, les photos d’une éducatrice préscolaire nue, dont il a fait la connaissance sur Internet. Parce que cette dernière a décidé de mettre fin à leur relation. De quoi s’agit-il ?

Les informations à notre disposition indiquent que l’éducatrice préscolaire dans une école de l’intérieur du pays, mariée et mère de 2 enfants, rencontre des problèmes avec son époux. Pour avoir du réconfort, elle trouve refuge sur les réseaux sociaux où elle fait la connaissance de Bamba A., sur Internet.

Très vite, à en croire nos sources, le courant passe entre les deux. Et les échanges quotidiens entre les amoureux débouchent sur une idylle virtuelle, dans laquelle l’éducatrice préscolaire semble s’épanouir. Elle n’hésite pas à envoyer des images d’elle dénudée et adoptant des postures très équivoques, à son amant.

Plus tard, les deux amoureux décident de se voir et de passer à l’étape physique de leur histoire. Toute chose qui durera le temps de plusieurs rendez vous dans les hôtels. Lorsque les problèmes de foyer de la dame se résolvent enfin, prise de remords, elle décide de mettre un terme à cette infidélité et de couper tout contact avec son amant.

Mais ce dernier qui a pris goût à ce jeu n’est pas prêt de laisser partir sa « dulcinée ». Et cela, la dame s’en rend compte lorsqu’elle reçoit des messages de menace d’un numéro inconnu de son répertoire. Dans le contenu des Sms, il est écrit, : «Nous détenons des images nues de vous, nous vous prions de coopérer sinon elles seront diffusées sur tous les réseaux sociaux.» Ou : «Tu vois ce n’est pas de la rigolade». Troublée et prise de panique, elle appelle automatiquement le numéro expéditeur des messages, mais sans succès.

Un autre jour la malheureuse dame reçoit des Sms dans lesquels il lui était demandé de donner la somme de 150 000 F Cfa, faute de quoi ses photos seront envoyées à tous ses proches, y compris son mari. Ne sachant quoi faire, elle accepte de donner l’argent mais elle négocie un délai pour réunir cet argent.

Entre-temps, la dame se rappelle qu’elle n’a envoyé ses photos qu’à un seul individu. Notamment Bamba A, son ex-amant. C’est alors qu’elle porte plainte à la Plcc pour élucider cette affaire. Les investigations menées pars les flics permettent de remonter au propriétaire du numéro qui n’est autre que Bamba A. Il est donc interpellé.

Soumis à un interrogatoire, il reconnaît les faits qu’on lui reproche, avant de se défendre en déclarant qu’il a agi ainsi sous l’emprise de la colère. Il avoue qu’il refusait l’idée et n’entendait pas renoncer aux faveurs sexuelles et à l’aide financière importante que son amante lui apportait. Après ces aveux, Bamba A, poursuivi pour chantage et menace de publication d’images à caractère sexuel sur internet, a été déféré devant le Parquet du Plateau.

Source 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.