Paquita, 20 ans, sauvagement assassinée en 1998 : des collégiens font une découverte dans un bois

Le cadavre carbonisé de Francesca Parra, dite Paquita, avait été retrouvé dans la nuit du 3 au 4 décembre 1998 à Puymoyen, en Charente.

La jeune femme, âgée de 20 ans, gisait au volant de sa Fiat Uno, découverte incendiée dans la vallée des Eaux-Claires. 

L’autopsie avait révélé que la victime avait succombé avant que les flammes ne ravagent sa voiture. Les poumons ne contenaient pas de fumée. 

De plus, le siège était reculé à son maximum alors que Paquita mesurait à peine 1,60 mètre. 

Son ex-compagnon avait été mis en examen et incarcéré en septembre 1999. Mais le dossier a été marqué par des erreurs de procédure et la récusation de la juge d’instruction en charge pour partialité. 

Un non-lieu avait été prononcé en 2010 et le suspect avait été libéré. 

L’affaire Paquita a été relancée le 18 juillet dernier avec l’ouverture d’une information judiciaire, suite à de nouveaux éléments dans le dossier. 

Des « charges nouvelles » avaient déjà donné un nouveau coup de fouet à l’enquête il y a deux ans en réétudiant l’ensemble des témoignages du dossier. 

Mais surtout, à la fin du premier trimestre 2018, des effets personnels de la victime ont été retrouvés dans un bois du nord du département par une bande de collégiens. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.