Oise : L’homme qui avait tué sa propriétaire, s’est suicidé en prison

L’homme de 67 ans s’est pendu dans sa cellule de la prison de Beauvais, samedi soir. Il y était arrivé jeudi après sa mise en examen pour homicide volontaire sur Caroline Peinado, tuée mardi à Amblainville.

C’est lors d’une classique ronde de surveillance, dans la soirée de samedi, que des surveillants du centre pénitentiaire de Beauvais ont constaté le suicide de l’homme soupçonné d’avoir tué une femme de 34 ans, mardi à Amblainville. Seul dans sa cellule, le sexagénaire a mis fin à ses jours en se pendant avec un drap.

L’homme suspecté d’avoir abattu sa locataire d’un coup de feu au thorax, mardi, à Amblainville, avait reconnu jeudi dernier être l’auteur des faits. « Tout en invoquant le caractère accidentel et involontaire du coup de feu », précise le parquet de Senlis. Agé de 67 ans, il avait été mis en examen pour homicide volontaire avec préméditation et détention d’armes et de munitions de catégorie C. Lui et sa victime, Caroline Peinado y Ortega, 34 ans, logeaient dans le même corps de ferme. A la suite de sa mise en examen, l’homme avait été incarcéré. Ce suicide à la prison, éteint de fait l’action pénale. Il n’y aura par conséquent jamais de procès dans cette affaire. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.