INSOLITE : Après son décès à 93 ans, elle reçoit un courrier de la sécurité sociale pour son suivi de grossesse

“Chère Madame Écochard, nous avons bien reçu votre déclaration de grossesse et c’est avec plaisir que l’Assurance maladie vous accompagne pendant votre maternité.”

Extrait du courrier reçu par Mme Écochard après son décès

Ainsi débute un courrier adressé à Geneviève Écochard, lui indiquant également l’ouverture de ses droits pour les examens et soins liés à une grossesse. Seul problème, cette dame est décédée.

Même si cette erreur aussi insolite qu’elle soit peut faire sourire, le fils de cette dernière ne sourit pas du tout lui. 

Que s’est-il passé administrativement ? 

C’est au moment de la déclaration du décès que la confusion, si on peut la nommer ainsi, aurait eu lieu. Après les obsèques et la publication d’un avis de décès, le fils a attaqué les démarches administratives auprès de la banque, la caisse de retraite ou encore l’Assurance maladie, acte de décès à l’appui. 

 Plusieurs jours passent, raconte l’ancien hôtelier chamoniard. Nous recevons beaucoup d’accusés de réception, certains étoffés d’un mot de condoléances, d’autres purement administratifs ». Mais le plus original revient à l’Assurance maladie de Haute-Savoie, envoyé directement à l’Ehpad, l’adresse à laquelle était rattaché le dossier, et adressé à la pauvre dame… Un courrier redirigé quelques jours plus tard par l’établissement chez Guy Écochard et sa femme.

En réalité, la grossesse a été mélanger au dossier du fils. Une erreur qui fait sourire les uns, mais certainement pas la famille de la défunte… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.