Monde :  » Elle a tué mes filles dans leurs lits, je me suis vengé en la tuant », le drame familial questionne !

La plupart des gens qui connaissaient Chris et Shanann Watts croyaient que leur mariage était un mariage parfait, et les fréquentes publications de Shanann sur Facebook décrivaient systématiquement une famille, heureuse et épanouie. 

Chris Watts a été accusé du meurtre choquant de sa femme enceinte et de ses deux petites filles, pour les enquêteurs, il s’agit maintenant de trouver des indices qui pourrait confondre le mari. Quoi qu’il en soit, les enquêteurs en sont certains le meurtre de Shanann enceinte au moment des faits ainsi que des petites filles, n’est pas anodin. 

Pour la plupart, les voisins et les amis disent qu’ils n’ont jamais rien vu de mal.

« Je ne sais pas comment était la vie dans cette maison, mais il y avait un climat très anxiogène dans cette famille et les filles avaient peur de leurs parents », a déclaré un voisin au magazine People .

La petite Bella et Celeste «ne semblaient vraiment pas avoir peur du tout», a dit un voisin. 

En réalité les versions, et les témoignages divergent de l’un à l’autre. 

Selon un communiqué de presse que Radio Capitole a obtenu sur internet, Watts a déclaré à la police qu’il avait tué Shanann, qui était enceinte de 15 semaines. Il a dit l’avoir étranglée «de colère» après l’ avoir vue étrangler une de leurs filles via le babyphone tandis que l’autre était allongée et bleue sur son lit. Selon le mari, La mère aurait mis fin à ses jours, le père s’étant venger en tuant sa compagne. 

Pour les enquêteurs cette version sera rapidement mis en doute. 

Pour une amie du couple qui a témoigné dans l’enquête, la version ne tient pas non-plus. Le témoin s’est souvenu  les avoir vu se battre dans leur allée l’été dernier; et se souvient que le couple vivait une relation tumultueuse. 

L’histoire de violences conjugales au sein du couple était réelle selon les enquêteurs. 

L’enquête policière a révélé que Chris Watts avait eu une liaison avec un collègue de travail et qu’un autre homme a déclaré avoir eu une liaison avec Chris pendant dix mois, croyant initialement que Chris était célibataire.

C’est le mobile de la jalousie qui permettra en réalité de conclure à la dispute conjugale. Shannan ayant découvert la double vie de son conjoint qui était bisexuelle, et qui finalement lors d’une énième disputes, décidera de se débarrasser de sa conjointe.  Il en sera malheureusement de même pour les enfants. 

Chris Watts est placé en détention et devra comparaître devant le tribunal en novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Translate »