Amélie, jeune touriste belge de 28 ans, retrouvée assassinée au Canada

Amélie Sakkalis, une jeune femme belge de 28 ans, avait disparu le 22 août au Canada où elle se trouvait en vacances depuis novembre dernier. 

Ce jour là, elle faisait du stop entre Penticton et Vancouver. 

Juste avant de disparaître, la jeune touriste avait posté 2 messages sur Facebook, indiquant qu’elle cherchait un moyen de transport pour se rendre à Vancouver et un endroit où s’y loger. 

«Bonjour! J’arrive aujourd’hui sur Vancouver et comme toutes les auberges ont l’air pleines, je me demandais si quelqu’un pouvait m’accueillir pour une nuit. Le canapé me va:) puis s’il y a quelqu’un qui fait la route demain jusque Vancouver Island je suis prête à cuter pour le gaz!» avait-elle publié sur le réseau social. 

Le corps sans vie d’Amélie a été retrouvé le jour même de sa disparition près de l’autoroute 1, à 2,5 km de Boston Bar, un village situé entre Penticton et Vancouver. 

Selon les premières constatations, il s’agit d’un acte criminel. 

Au départ, la victime n’a pas été identifiée. C’est lorsque la famille d’Amélie a lancé un appel à témoins quelques jours plus tard que les enquêteurs ont fait le lien. 

Un suspect a été placé en garde à vue dans un premier temps, avant d’être relâché quelques heures plus tard. Une camionnette, retrouvée à proximité des lieux du crime, a également été saisie. 

L’enquête suit son cours. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.