Hauts-de-Seine : l’ex-animateur accusé de viols devant la justice

Au premier jour du procès de l’ex animateur de Courbevoie, poursuivi pour agressions sexuelles et viols, la cour d’assises s’est penchée sur la personnalité de cet homme de 29 ans.

Unis, les parents des petites victimes se tiennent serrés sur les bancs de la cour d’assises. Ce procès, ils l’attendaient pour « regarder en face » celui qui a abîmé leurs enfants, comme le résume la mère d’un des quinze petits garçons qu’Edouard de B. est accusé d’avoir sexuellement agressé, et violé pour deux d’entre eux, entre 2011 et 2015, quand il était animateur dans les écoles de Courbevoie ou baby-sitter.

En ce premier jour de procès, parents et jurés ont fait connaissance avec l’accusé. Pas très grand, sans prestance, la voix douce, cet homme de 29 ans a paru intimidé. Tant de monde, tant de questions intimes, la solennité de l’audience et l’enjeu… Il risque vingt ans de réclusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.