Deux ans de prison pour avoir brûlé Fudji, un berger allemand

Deux ans de prison, dont un ferme, avec mise à l’épreuve de deux ans.

C’est la condamnation infligée par le tribunal de Châlons-sur-Saône (Saône-et-Loire) à la trentenaire qui avait aspergé d’essence et brûlé un chien, rapporte Le JSL.

Fudji, un berger allemand, l’animal de compagnie de son ex-petit ami, était mort une dizaine de jours plus tard, des suites de ses blessures.

Outre la peine de prison, la femme de trente-huit ans devra verser 1500 euros à son ex-compagnon, et 1 euro aux diverses associations parties civiles. Cette éleveuse amateur ne pourra plus détenir d’animal. 

De nombreux défenseurs de la cause animale avaient fait le déplacement au tribunal.

DL 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.