Viol – Justice : Elle accuse l’aide à domicile de sa grand-mère de l’avoir violée entre ses 12 et 18 ans

Deux affaires de viols sur mineures occuperont cette semaine la cour d’assises du Var à Draguignan, qui sera présidée par le conseiller François Guyon.

Ce lundi 10 et mardi 11 septembre, un commerçant toulonnais de 50 ans comparaîtra libre, défendu par Me Didier Hollet : il est accusé d’avoir abusé une fois, entre 2001 et 2003, d’une enfant alors âgée de 10 à 12 ans.

Cet acte unique, la plaignante l’a dénoncé à 23 ans, en septembre 2014 au commissariat de Toulon, sur le conseil de son ami, auquel elle avait fini par révéler la source de ses cauchemars.
Selon elle, les faits se seraient produits à l’occasion de l’un des séjours que faisait sa famille à Toulon, pour les vacances, chez un oncle, ami de l’accusé.

Celui-ci a toujours contesté cette mise en cause. La plaignante, désormais âgée de 27 ans, sera représentée par Me Olivier Ferri.

AU PRADET, CHEZ L’AMI DE LA FAMILLE

La plaignante qui sera sur le banc de la partie civile de mercredi à vendredi est plus jeune. Elle aussi a poussé la porte du commissariat de Toulon en janvier de 2016. Elle avait 18 ans et venait dénoncer des viols au long cours, subis de 2009 à 2015, alors qu’elle était âgée de 12 à 18 ans.

Elle n’a désigné qu’un seul agresseur, l’homme qui s’occupait de l’aide à domicile de sa grand-mère. Ses parents la confiaient régulièrement à cet homme et à son épouse, qu’elle en était venue à considérer comme son oncle et sa tante.

Elle a décrit des attouchements pendant les trois premières années, puis des rapports sexuels à partir de ses 15 ans, aux domiciles successifs de cette famille à Hyères, au Pradet, puis à La Seyne.

L’accusé a concédé qu’ils avaient eu des relations sexuelles, mais uniquement à partir de la majorité sexuelle de la jeune fille, qui était selon lui consentante et même demandeuse. Il sera défendu par Me Jean-Claude Guidicelli, Me Anne-Cécile Langlet représentant la jeune plaignante.

 NM 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.