Béarn et Pays Basque : Le téléphone alerte mise en service pour les victimes de violences conjugales

Les parquets de Pau et Bayonne tiennent à disposition des téléphones équipés du système d’alerte « grand danger », pour les protéger des violences de leurs compagnons ou maris.

La justice met un nouveau dispositif en place pour les femmes victimes de violence conjugales des Pyrénées Atlantiques : le « téléphone grave danger ». Les parquets de Pau et Bayonne disposent d’appareils téléphoniques spéciaux qu’ils vont distribuer aux femmes violentées, quand il y a risque de réitération des faits ; après la condamnation du conjoint ou pendant le temps de l’enquête. Un dispositif pour renforcer la sécurité de la femme qui a porté plainte. 

Nos confrères de France Bleu ont interviewé la Procureure de Pau Madame Cécile Gensac qui donne sa position sur l’utilité de ce système mis en place : 

 

Plus d’infos avec France Bleu Béarn 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.