Étudiante disparue à Strasbourg : un suspect arrêté, la jeune femme toujours introuvable

Sophie Le Tan, 20 ans, a disparu alors qu’elle devait visiter un appartement à Schiltigheim.

Un suspect de 58 ans a été arrêté après la disparition, près de Strasbourg (Bas-Rhin), d’une étudiante de 20 ans qui n’a pas donné signe de vie depuis le 7 septembre.

« Un suspect a été arrêté et il s’agit d’une piste sérieuse », a déclaré une source proche de l’enquête. Le parquet annonce de son côté que « le procureur de la République de Strasbourg confirme que les investigations ont permis l’identification d’un suspect principal en lien avec la disparition de Sophie Le Tan. »

« Compte tenu de son placement en garde à vue samedi soir sur commission rogatoire, le magistrat instructeur saisi devrait décider de son défèrement dans les prochaines heures », précisent les mêmes sources.

Une disparition jugée «inquiétante»

Le parquet avait ouvert la semaine dernière une information judiciaire pour « enlèvement et séquestration » après la disparition de Sophie Le Tan, jugée très rapidement « inquiétante » par les enquêteurs.

Selon Les Dernières Nouvelles d’Alsace, le suspect a été interpellé samedi soir par la police judiciaire à son domicile de Schiltigheim, dans la banlieue de Strasbourg.

Les enquêteurs avaient lancé, en début de semaine dernière, un appel à témoins pour retrouver la trace de l’étudiante, disparue alors qu’elle devait visiter un appartement à Schiltigheim, répondant à l’annonce d’un particulier.

Le jour de sa disparition, après la visite de l’appartement, l’étudiante devait rejoindre ses parents pour déjeuner dans un restaurant de Cernay (Haut-Rhin) où elle devait fêter avec eux ses 20 ans, selon les DNA.

Avec AFP 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.