Affaire Ramadan: sa demande de mise en liberté rejetée en raison de nouveau éléments à charge

La demande de mise en liberté de Tariq Ramadan a été rejetée après une expertise informatique à charge, rapportent des sources concordantes. Ces éléments tendent à démontrer une relation suivie entre l’islamologue et la plaignante alors que ce dernier a toujours dit avoir seulement bu un café avec elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.