Squelette retrouvé pendu : les parents d’Antoine ont reconnu des vêtements

Un squelette a été retrouvé pendu samedi dans un massif forestier de Clarensac, dans le Gard, par des chasseurs. 

Les parents d’Antoine Zoia ont reconnu les objets personnels et notamment les vêtements retrouvés à proximité du squelette «comme étant potentiellement ceux d’Antoine» a déclaré Patrick Bottero, magistrat du parquet de Nîmes. 

Antoine Zoia, 15 ans, avait disparu dans ce même village de Clarensac le 1er mars 2016. 

Cette après-midi là, il avait quitté le domicile familial et avait simplement dit à son père et à son frère : « Je reviens ». 

À 16 heures, il achetait un briquet au bureau de tabac de la commune. Après, on n’a plus aucun signe de vie. 

Une expertise ADN et une autopsie seront pratiquées très prochainement pour connaître l’identité de la victime et les causes de sa mort. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.