Selon une information de Radio Capitole Béarn et Radio Capitole Pays Basque, le procureur vient de confirmer lors d’une conférence de presse qui s’est tenu à Nîmes cet après-midi que le corps retrouvé pendu dans la forêt de Saint Roman est bien celui d’Antoine Zoia disparu depuis 2016.

Le procureur indiquait dans sa conférence que les tests effectués par l’empreinte dentaires ont permis de confirmer qu’il s’agissait bien d’Antoine Zoia 

Un bouleversement pour la famille d’Antoine, mais aussi pour de nombreuses personnes qui ont aidé au recherche du jeune adolescent. 

Conférence de presse du Procureur de la République de Nîmes Monsieur Eric Maurel 

Toujours selon la rédaction Béarn et Basque, le corps d’Antoine n’a subi aucune agression d’un tiers. L’enquête devra donc déterminer les circonstances de la mort de l’adolescent. Pour l’instant, après l’annonce de la découverte du corps non loin du lieu de la disparition d’Antoine (Clarensac), les parents ont souhaité ne pas s’exprimer. Ils vont enfin pouvoir faire le deuil de leur fils, mais il reste encore un long chemin à faire pour tenter de comprendre ce qui a pu arriver à l’adolescent. 

Plus d’informations à venir ou sur Radio Capitole Pays Basque dans notre édition de ce soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.