Marie, 22 ans, frappée en pleine rue : son harceleur condamné à 6 mois de prison

L’homme qui avait agressé Marie Laguerre en pleine rue à Paris a été condamné ce jeudi à six mois de prison ferme. La procureure de Paris avait requis 18 mois de prison dont six avec sursis.

Les faits s’étaient déroulés en juillet dernier dans le XIXe arrondissement de Paris. 

La jeune femme, âgée de 22 ans, marchait dans la rue lorsque son agresseur lui a adressé des gestes et des bruits obscènes sans équivoque. La victime lui a répondu « Ta gueule ». 

L’homme s’est alors saisi d’un cendrier sur une table de la terrasse d’un café sur son chemin et l’a jeté en direction de la jeune femme. 

Puis il est revenu vers elle et l’a frappée violemment au visage, la projetant sur les parois vitrées de la terrasse du bar. 

Un client du bar s’est alors saisi d’une chaise pour intervenir, ce qui a mis en fuite l’agresseur. 

Cet homme de 25 ans, qui comparaissait détenu, reste en prison. Le tribunal a également prononcé une obligation de soin et une interdiction d’entrer en contact avec la victime, à laquelle il devra verser 2 000 euros en réparation du préjudice moral. 

Il devra également suivre un stage de sensibilisation aux violences au sein du couple et contre les violences sexistes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.