L’homme qui avait mutilé le sexe de sa compagne par le feu se suicide sur la tombe de son fils

Dans le Doubs, un homme avait versé du liquide inflammable sur le sexe de sa compagne, avant d’allumer le feu.

L’auteur de pareilles violences conjugales a mis fin à ses jours ce dimanche après-midi, annonce l’Est républicain.

Alors qu’il avait été transporté au CHRU de Besançon après avoir tenté de se suicider, lors « d’un moment de repos » durant sa garde à vue dans les locaux de la gendarmerie d’Ornans, il s’est enfui de l’établissement hospitalier. 

Les gendarmes ont aussitôt lancé des recherches, l’homme a été retrouvé mort. Il a mis fin à ses jours sur la tombe de son fils enterré au cimetière de Vuillafans, commune de la vallée de la Loue près d’Ornans. Une autopsie du corps aura lieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.