La fin de soirée avait été abominable pour la mère de famille. Vendredi dernier, un homme de 18 ans a été condamné à huit mois de prison avec sursis devant le tribunal correctionnel d’Albertville (Savoie) pour avoir abusé de la mère de ses amis, en septembre 2017 à Grésy-sur-Isère.

Selon Le Dauphiné qui relate cette affaire, le jeune homme s’en était pris à la mère de famille âgée de 41 ans après une soirée bien arrosée. Il avait demandé à la quadragénaire de le rejoindre dans la montée d’escalier, où il avait essayé, en vain, de l’embrasser. Puis, selon les éléments de l’enquête, il lui avait écarté les jambes de force pour lui imposer un cunnilingus. 

Des bleus sur les cuisses

Très confus à la barre, l’agresseur, sans antécédents judiciaires, a expliqué avoir eu l’impression que sa victime, qui s’était beaucoup confiée à lui au cours de la soirée, était consentante. La présidente du tribunal n’a pas manqué de le rabrouer.

«Si elle était vraiment consentante, elle n’aurait pas eu ces bleus sur les cuisses et n’aurait pas appelé à l’aide ses enfants », a-t-elle rappelé lors du procès.

« Avant de savoir s’il est coupable ou non, le tribunal doit d’abord se demander comment un gamin timide et introverti, qui n’a jamais connu le jeu de la séduction sexuelle, a pu se retrouver dans cette situation où il a vraiment cru que cette femme voulait avoir une relation avec lui. »

Le prévenu, sans casier judiciaire, a été condamné à huit mois de prison avec sursis assortis d’une obligation de soins. Il a, en revanche, bénéficié d’une dispense d’inscription au fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.