Trois autres jeunes ont été placés sous contrôle judiciaire soupçonnés de non assistance à personne en danger.

Cinq adolescents ont été mis en examen et placés en détention vendredi, soupçonnés d’avoir pris part la semaine dernière au viol d’une jeune fille dans une cité de Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), selon le parquet de Bobigny.

Trois autres jeunes ont été placés sous contrôle judiciaire. Ils sont soupçonnés notamment d’avoir assisté à ce viol, qui a eu lieu le week-end dernier dans la cage d’escalier d’un immeuble, et de ne pas être intervenus, selon une source proche de l’enquête.

En fonction de leur degré d’implication présumée, ces adolescents âgés de 14 à 16 ans ont été mis en examen des chefs de viol en réunion, agression sexuelle et/ou violences ayant entraîné plus de huit jours d’ITT (interruption totale de travail), a précisé le parquet. La Sûreté départementale était chargée de l’enquête.

En avril 2016, la cour d’assises des mineurs de Seine-Saint-Denis avait condamné onze jeunes à des peines allant jusqu’à six ans de prison pour le viol en réunion d’une jeune fille de 16 ans, en 2013, à Sevran.

Une jeune fille a été violée par 5 jeunes hommes dans une cage d’escalier. Trois autres adolescents ont assisté au viol collectif et n’ont pas bougé. 

Les huit adolescents, âgé de 14 à 16 ans, ont été mis en examen, dans la nuit du vendredi 12 au samedi 13 octobre, pour « viol en réunion », « agression sexuelle » et/ou « violences ayant entraîné plus de huit jours d’ITT » (interruption totale de travail). 

Les cinq qui ont participé activement au viol ont été placés en détention provisoire, les trois autres ont été placés sous contrôle judiciaire. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.