Béatrice Mandra, assistante maternelle de 45 ans, a comparu devant la Cour d’Assises du Doubs pour avoir secoué à mort un bébé de 4 mois.

Excédée par les pleurs de l’enfant, elle l’a secoué, entraînant chez le garçonnet une hémorragie cérébrale qui s’est avérée mortelle. 

« Une violence équivalente à un choc frontal à plus de 90 km/h » a déclaré Me Hudson, avocat de la partie civile. Fustigeant « un acte d’une violence ignoble » et parlant au nom de la famille 

Huit jours après les faits, le mari de la nounou a mis fin à ses jours sans expliquer son geste. 

La nourrice a été condamnée lundi à 7 ans de prison ferme et à 5 ans d’interdiction d’exercer toute activité en contact avec des enfants. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.