Cédric G., 19 ans, a comparu devant le Tribunal afin de contester hier son placement en détention provisoire suite au viol d’une jeune fille de 15 ans.

Le prévenu avait discuté durant six mois sur le réseau social Facebook avec la victime avant de se voir en rendez-vous 

Lors de leur rencontre, Cédric B. a prétexté vouloir changer de chemise pour l’emmener à son domicile. 

L’adolescente l’a alors suivi jusqu’à chez lui sans se méfier. Une fois dans sa chambre, Cédric a sorti une arme à feu caché dans son armoire et l’a pointé sur la tempe de la jeune fille. 

Il l’a forcé à s’allonger sur son lit avant de la violer. 

Cédric a été interpellé en septembre dernier, soit 8 mois après l’agression sexuelle. Placé en garde à vue, le suspect a déclaré « Si je l’ai forcé, c’est sans le vouloir » 

L’enquête a révélé que Cédric visionnait régulièrement des vidéos pornographiques sadomasochistes. 

Le Tribunal a refusé la demande du prévenu et a conclu à un maintien en détention. Une confrontation entre les deux parties aura lieu prochainement. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.