La police des Bouches-du-Rhône vient de lancer un appel à témoins afin de retrouver l’identité d’un homme. Selon les informations transmises par les services de Police, cet homme serait victime d’une amnésie partielle l’empêchant de dévoilés aux autorités son identité. 

Radio capitole invite donc les lecteurs à aider les services de police afin que cet homme retrouve son identité.

Contact : 04.91.39.80.88

Pris en charge à l’hôpital psychiatrique Édouard-Toulouse, les secrétaires échoueront à lui créer un dossier puisque l’individu, quasi amnésique et mutique, est inconnu de tous. Il sera alors surnommé  « Monsieur 13 août ».

Recherches ADN étendues à toute l’Europe

C’est Anne Lezer, vice-procureur du tribunal de grande instance de Marseille, qui est en charge de l’affaire, après l’échec des comparaisons ADN au niveau national. Elle compte étendre les recherches à toute l’Europe:

« Le pire pour nous serait qu’il continue sa vie et meure sous un autre nom que le sien », affirme la vice-procureur. « Si nous restons dans cette impasse, nous serons contraints de lui fabriquer une identité, si l’on peut dire, en se servant par exemple du prénom saint du calendrier, à la date à laquelle il a été découvert et de l’endroit où il vit. »

Ainsi, si aucun témoignage ne venait aider les enquêteurs, « Monsieur 13 août » pourrait être rebaptisé Hyppolyte Toulouse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.