C’est nos confrères du Dauphine Libéré qui dévoile cette information touchante sur ce bébé. 

L’affaire a ému les Briançonnais. « Et les fonctionnaires de police, ceux mobilisés pour l’enquête et les autres », ajoute le commandant Alain Fernez, à la tête du commissariat de Briançon.

“L’affaire” en question est celle de la petite Jeanne, retrouvée abandonnée le vendredi 5 octobre dernier dans un sac, non loin des poubelles de la résidence HLM des Toulouzannes.

Toujours prise en charge à la maternité du centre hospitalier des Escartons, la nouvelle-née a fait l’objet, ces derniers jours, d’un grand élan de solidarité. « L’Amicale de la police a décidé d’organiser une petite collecte au sein du commissariat pour offrir un petit cadeau à la petite, relate le commandant Alain Fernez. 

Jouets, vêtements, nécessaires pour bébé, produits d’hygiène… tout ceci a été remis au centre hospitalier de Briançon, ce jeudi. Celui-ci se chargera de les remettre à la famille d’accueil de la petite Jeanne, une fois sortie de la maternité.

L’enquête toujours en cours

Concernant l’enquête du chef de délaissement de mineur, menée par les fonctionnaires du commissariat de Briançon, celle-ci est toujours en cours.

Découvert par un habitant de la résidence, à proximité de poubelles, le nourrisson avait été abandonné nu, emmitouflé dans des couvertures et dans un sac cabas, devant l’entrée d’un appartement.

Le jeudi 11 octobre, lors de sa garde à vue, une femme de 42 ans domiciliée à Villard-Saint-Pancrace a reconnu être la mère de la petite. Déjà sous le coup d’une peine d’emprisonnement avec sursis et mise à l’épreuve pour maltraitance sur ses deux autres enfants, elle a été incarcérée aux Baumettes, à l’issue de sa garde à vue et en attendant l’audience où il sera question de la révocation de sa peine ou non.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.