Ethiopie – Un jeune homme souffrant d’une maladie mentale a été opéré par des médecins à Addis Abeba.

Des médecins d’un hôpital de la capitale éthiopienne Addis Abeba ont extrait 122 clous, ainsi que d’autres objets coupants, de l’estomac d’un patient de 33 ans, a-t-on appris lundi auprès d’un des chirurgiens de l’établissement.

«Le patient souffre d’une maladie mentale depuis 10 ans et avait arrêté de prendre ses médicaments il y a deux ans», a déclaré à l’AFP Dawit Teare, un chirurgien de l’hôpital Saint-Pierre d’Addis Abeba. «C’est une raison probable pour laquelle il a commencé à consommer des objets».

En plus de 122 clous de 10 centimètres de long, les médecins ont extrait quatre punaises, deux aiguilles, un cure-dent et plusieurs morceaux de verre brisé, a-t-il détaillé. «J’imagine qu’il a consommé ces objets en buvant de l’eau».

Le patient va bien

«Il a de la chance que ces objets coupants n’aient pas coupé son estomac, ce qui aurait pu mener à de graves infections et même à la mort», a souligné le chirurgien, qui dit avoir déjà opéré des patients souffrant de maladie mentale ayant avalé des objets coupants, mais jamais dans de telles proportions.

Il a précisé que le patient se porte désormais bien et a appelé ses proches à surveiller de près sa santé physique et mentale afin d’éviter qu’il ne consomme à nouveau de tels objets.

Avec AFP 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.