Un jeune homme de 24 ans est soupçonné de s’être livré à des attouchements sexuels sur des élèves dans plusieurs écoles maternelles.

L’enquête a obligé les gendarmes à mener des centaines d’auditions.Selon Ouest-France, 477 enfants doivent être entendus au total près d’Angers (Maine-et-Loire) parce qu’ils se sont trouvés en contact avec un homme de 24 ans. Soupçonné d’actes de pédophilie, il a été mis en examen et placé en détention provisoire en février dernier. Les responsables légaux de ces mineurs sont également entendus. Les auditions ont débuté la semaine du 9 octobre et elles doivent se terminer la semaine prochaine.

Après la diffusion en ligne d’images pédopornographiques, le suspect avait été détecté par l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC) après un signalement à la plateforme Pharos.

Il reconnaît face aux enquêteurs

Face aux enquêteurs, le jeune homme, également suspecté du viol de deux de ses neveux âgés de 4 et 5 ans, a reconnu être l’auteur d’attouchements sexuels sur des élèves de trois écoles maternelles au Plessis-Grammoire, à Pellouailles-les-Vignes et à Angers.

Entre 2013 et 2015, ce jeune homme en CAP petite enfance avait effectué des stages dans ces établissements dans la région d’Angers. Selon Ouest-France, les victimes sont en majorité des garçons âgés de 4 à 6 ans. Le parquet d’Angers ne se prononce pas quant à leur nombre précis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.