Au moins dix-neuf corps et deux crânes ont été découverts dans une fosse commune dans l’État de Jalisco, à l’ouest du Mexique, ont indiqué jeudi les autorités judiciaires locales.

Les corps de 16 hommes et de trois femmes ont été trouvés lundi dans un terrain de la localité de Lagos de Moreno, à la limite de l’État de Guanajuato, où les violences liées au trafic de drogues sont en forte augmentation. Les autorités n’écartent pas la possibilité qu’il puisse s’agir d’habitants de cette ville, où plusieurs cas de disparition ont été signalés ces derniers mois.

Avec cette nouvelle découverte, le total des cadavres exhumés dans des fosses communes dans cet État de Jalisco depuis mars s’élève à 94. Une semaine auparavant, 16 cadavres avaient été découverts dans les environs de Guadalajara, la capitale de l’État.

La violence a fortement augmenté depuis mars dans cette ville, la deuxième plus grande du Mexique, après une scission au sein du cartel de Jalisco Nouvelle Génération (CJNG), l’un des groupes de narcotrafiquants les plus puissants du pays.

Face à cette vague de violence, les services mortuaires, débordés, ont dû stocker dans un camion fin septembre une centaine de corps non identifiés.

En avril, trois étudiants en cinéma qui tournaient un film d’école avait été séquestrés, torturés, assassinés, et leurs corps dissous dans de l’acide. Ce drame avait déclenché une vague de protestations dans plusieurs villes du pays.

Avec AFP 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.