Il pourrait être confronté à ses beaux-parents alors qu’il a demandé à être extrait de sa cellule de la prison de Dijon pour assister à l’audience.

Une date qui revient comme un boomerang. Ce mardi, la justice examine, en appel, la demande de remise en liberté déposée par Jonathann Daval, suspecté d’avoir tué son épouse Alexia. Après neuf mois passés à l’isolement et une partie en unité médicale-psychologique, il est confronté à la famille de la victime qui a demandé à assister à l’audience. Il y a un an jour pour jour, le 30 octobre, le corps de leur fille de 29 ans, était découvert en partie calciné dans un bois près de son domicile de Gray, deux jours après que sa disparition a été signalée.

Jonathann Daval doit s’exprimer par visioconférence

L’audience devant la chambre de l’instruction de la cour s’est ouverte peu après 9 heures en l’absence de Jonathann Daval qui doit s’exprimer par visioconférence depuis la maison d’arrêt de Dijon où il est détenu.

Un large écran a été déployé à cet effet au-dessus des magistrats, le jeune informaticien apparaissant à l’image, assis devant un bureau de bois clair, les mains jointes et le visage fermé, a constaté une correspondante de l’AFP.

« Il n’a pas été extrait de sa prison pour des raisons de sécurité », a déclaré son avocat, Randall Schwerdorffer.

Confrontation prévue en novembre

Les juges devront toutefois examiner un nouvel élément révélé par notre journal, à savoir la découverte chez Jonathann Daval d’une bombe aérosol ayant pu servir à incendier le corps.

Au-delà même du fond du dossier, les juges devront se prononcer en fonction d’autres critères tels que la protection physique du mis en examen ou la prise en compte d’un éventuel trouble à l’ordre public.

En novembre, Jonathann Daval devrait être de nouveau entendu par la justice sur les nouveaux éléments apparus dans le dossier avant d’être confronté au beau-frère et à la soeur d’Alexia qui veulent lui parler « les yeux dans les yeux ». Les parents de la jeune femme ont également demandé d’assister à cette confrontation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.