Le cadavre d’un homme avait été retrouvé quasiment décapité le 29 septembre dans un appartement de la Grande rue de Dole, dans le Jura. 

La victime, âgée de 33 ans, avait été massacrée à coups de hache. 

Quant à sa femme et ses enfants, ils avaient mystérieusement disparu du domicile et étaient activement recherchés. 

On apprend aujourd’hui que l’épouse a été interpellée début octobre au Kosovo où elle avait pris la fuite avec ses enfants. 

Placée en garde à vue, elle a avoué les faits. 

On ignore pour l’instant les raisons de son geste. Mais, trois semaines avant le meurtre, elle avait menacé sa voisine de mort car elle la suspectait d’avoir des relations sexuelles avec son mari. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.