En cause : des messages à caractère diffamant et injurieux visant les parents et des proches de l’enfant tuée par Nordahl Lelandais.

« On ne laissera rien passer » : Me Fabien Rajon s’est montré clair.

Interrogé par France Bleu Isère, l’avocat de la famille de la petite Maëlys De Araujo a annoncé avoir déposé deux plaintes, auprès des tribunaux de Lons-le-Saunier (Jura) et de Bourgoin-Jallieu (Isère), suite à des propos diffamants et injurieux reçus par les parents, la grande sœur et la tante de la fillette sur les réseaux sociaux. 

« Mes clients peuvent recevoir des correspondances malsaines. Je rappelle qu’ils sont victimes dans cette affaire, que rien ne les préparait à être victimes et qu’au-delà du deuil qu’ils essaient de construire difficilement au quotidien, ils doivent en plus subir ce type de faits. Ça fait beaucoup pour une famille qui est déjà très affectée par ce drame », ajoute l’avocat de la famille. 

Apologie au crime

Quatre profils Facebook et Twitter sont visés par la plainte. Sur ces profils, un photomontage de l’appel à témoin qui avait été relayé par les commerçants circule avec « des termes dégradants » selon France Bleu Isère. Me Fabien Rajon a déposé plainte pour apologie au crime dans ce dossier. Dans d’autres messages, les parents de la fillette sont directement visés par des termes assurant que rien ne serait arrivé à leur fille s’ils l’avaient surveillée… Le dossier est désormais entre les mains de la justice, qui peut décider d’ouvrir une enquête pour savoir qui se cache derrière les profils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.