La ville d’Evry s’engage contre les violences faites aux femmes. La commune de l’Essonne lance une campagne d’affichage pour sensibiliser aux violences conjugales commises au quotidien.

NE LAISSEZ PAS LA VIOLENCE S’INSTALLER

Voici les phrases issues des affiches d’une campagne menée par la ville d’Évry. Son objectif : sensibiliser les habitants et habitantes au fléau des violences conjugales et trop souvent banalisées.

Ce n’est pas parce qu’on est en couple, qu’il faut tout accepter par amour.

A expliqué Agnès Omer, maire adjointe en charge de l’égalité femmes-hommes à Evry, sur France Bleu mercredi 31 octobre.

Pour la plupart des femmes, quand le mari ou le conjoint souhaite un rapport, obligatoirement, il doit être consenti, sans même se poser de questions. Alors que non, quand on ne veut pas, on ne veut pas.

A également souligné la maire adjointe.

Les affiches ont été disposées sur des panneaux à la gare routière, à proximité de la mairie et dans les rues de la ville. Dans le viseur de la commune : le harcèlement, le chantage affectif et sexuel. Mais aussi les comportements menaçants d’un partenaire visant à culpabiliser et/ou à contrôler la vie d’une femme. Ainsi, un message au-dessus d’un lit symbolise le viol conjugal. Un autre dans une boîte de chaussures à talons, dénonce lui le contrôle vestimentaire.

UNE CHARTE D’ENGAGEMENT

En outre, la ville d’Evry propose un accompagnement et une écoute au service d’Aide aux victimes. Sur les affiches figurent notamment le 39 19, numéro national anonyme et gratuit «Violence Femmes Info ». Ainsi que le numéro du service d’aide aux victimes de la ville d’Évry (01 60 91 07 91). En plus de favoriser l’écoute, le service propose des aides psychologiques, médicales, sociales, juridiques et administratives.

À travers ce dispositif, Évry réaffirme sa volonté de lutter contre les violences faites aux femmes et les inégalités entre les femmes et les hommes.

Ecrit la ville d’Évry.

La ville d’Évry s’engage pour la seconde année. En effet, le 19 décembre dernier avait eu lieu un grand forum à destination des agents municipaux pour lutter contre les violences faites aux femmes. Il s’était soldé par la signature d’une charte d’engagement de la Ville entre le maire, Francis Chouat, et de la Secrétaire d’État chargée de l’Égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.