C’est une information confirmée par le Parquet de Béthune. Le corps retrouvé dans un établissement abandonnée a été examiné. Selon le parquet, il s’agit bien du corps de Théo Hallez qui a disparu dans la nuit du 27 mai dernier.

C’est la fin d’une longue attente pour les proches de Théo, 14 ans, disparu en mai à Lens. Le corps sans vie de l’adolescent a été retrouvé dans des locaux désaffectés à proximité immédiate de son domicile à Lens (Pas-de-Calais), a-t-on appris mardi de source proche du dossier. Vendredi, « un groupe de jeunes explorateurs urbains qui visitaient le site d’une ancienne boulangerie industrielle désaffectée » à Lens, à quelques dizaines de mètres du domicile de Théo, ont découvert « dans une des pièces un corps humain », a pour sa part affirmé le parquet de Béthune.

Contactée par le quotidien régional, la mère de Théo témoignait son angoisse : 

« C’est beaucoup trop stressant, c’est pire qu’un cauchemar. Je n’ai pas fermé l’œil de la nuit. La police nous a dit qu’on serait fixés lundi. Cinq mois, c’est long mais là, ça va être terrible ».

Sa mère l’avait aperçu pour la dernière fois à Lens, le 27 mai, à 5h30 du matin. Depuis plus de 5 mois, elle ne savait pas où se trouvait son fils, Théo Hallez. Le garçon de 14 ans venait de rentrer à pied d’une soirée au Purple, une boîte de nuit de Loison-sous-Lens. Il avait ensuite accompagné son ami et voisin jusqu’à chez lui. Il n’est jamais revenu.  

Pourtant, le corps ne se trouvait qu’à quelques mètres du lieu de domicile de ses parents. Une confirmation qui remue la ville et la France entière qui avait été interpellé par cette disparition mystère de cet adolescent. 

L’enquête devra donc déterminer si un tiers a pu causer le décès du jeune adolescent. Une enquête qui s’avère très longue, d’autant plus que l’état du corps du jeune adolescent, était dans un état de décomposition largement avancé toujours selon le Parquet. 

Plus d’information à suivre 

A revoir également : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.