Durant la récréation de l’après-midi, deux garçons, âgés de 7 ans, auraient agressé sexuellement une petite camarade de CE1. 

Quant la maman est venue récupérer sa fille le soir, la maîtresse lui a expliqué que des élèves lui avaient « baissé son pantalon et sa culotte, mais qu’il ne fallait pas dramatiser, qu’on réglerait ça plus tard. » 

Sauf que lendemain matin, la victime ne voulait plus aller à l’école. Sa mère lui a alors demandé ce qui n’allait pas et la fillette a fini par se confier et raconter ce qui s’était passé. 

La maman l’a immédiatement emmené chez le médecin. Le docteur aurait décelé des indices possibles d’attouchements. 

A la rentrée lundi, l’un des agresseurs était encore présent. Son copain, lui, a changé d’établissement. « Du coup, la petite n’a pas voulu aller en classe. Pour elle, c’est la double peine » témoigne la mère de famille qui a porté plainte. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.