La jeune femme venait de sortir de prison suite à sa septième condamnation pour prostitution et n’avait pas d’endroit où dormir. 

Un soir, Jacuqline a violé le petit-fils autiste de ses hôtes. 

Alors qu’elle était en train d’abuser sexuellement l’adolescent de 14 ans, le grand-père était assis sur le canapé en train de les regarder. 

Le retraité a tenté après de participer mais la travailleuse du sexe a refusé. 

C’est la victime qui a fini par se confier à sa mère. 

Jacuqline Alonzo a été inculpée de viol sur mineur et placée en détention provisoire. Sa caution a été fixée à 50 000 dollars. Elle risque jusqu’à 20 ans de prison. 

Quant au garçon, qui souffre d’autisme lourd, il a été retiré à ses grands-parents. Ces derniers ne seront pas inquiétés par la justice. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.