Il est le principal suspect dans cette affaire. L’homme de 59 ans a été mis en examen pour assassinat, enlèvement et séquestration le 17 septembre, dix jours après la disparition de la jeune femme de 20 ans. 

La mobilisation continue pour tenter de retrouverSophie Le Tan. Les recherches se concentre également sur l’Allemagne. En effet un avis de recherche est également diffusé sur ce pays afin de trouver d’éventuelle autres victimes de Jean-Marc Reiser. 

Il reste le suspect N° 1 dans cette affaire. Devant la juge d’instruction, il n’a fait que reconnaître avoir éventuellement soigné la jeune étudiante à son domicile pour une coupure. C’est pour cette raison qu’il explique que des traces de sang et l’ADN de Sophie Le TAN s’est retrouvé à son domicile. 

Depuis, aucun autre indice ne permet de remettre la main sur la jeune fille qui à l’origine aurait selon les enquêteurs, rencontréJ-M dans le cadre d’une visite d’un logement pour étudiants. 

L’enquête révèle que Jean-Marc Reiser aurait attiré des étudiantes après avoir publié des annonces sur le Bon coin. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.