Le Parquet ouvre une enquête suite à une plainte pour viol contre DARMANIN le ministre actuel

Une femme accuse le ministre de l’Action et des Comptes publics de l’avoir violée en 2009. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire.

Serait-ce le début d’ennuis judiciaires pour le ministre de l’Action et des Comptes public?

Le parquet de Paris a rouvert une enquête sur des accusations de viol visant Gérald Darmanin, apprend-t-on de sources concordantes, samedi 27 janvier. Selon une enquête du Monde, le ministre de l’Action et des Comptes publics est accusé par une femme, Sophie Spatz, de l’avoir violée en 2009, alors qu’il était à l’époque chargé de mission à l’UMP. L’affaire avait été portée une première fois devant la justice en juin 2017, peu après son entrée au gouvernement, avant d’être classée sans suite un mois plus tard. Une nouvelle plainte de Sophie Spatz, 46 ans, a mené à la réouverture automatique de l’enquête, lundi 22 janvier.

Selon le progrès Matignon a également réagi ce samedi :

« M. Darmanin a été d’une totale transparence vis-à-vis des faits. Il a déposé plainte pour dénonciation calomnieuse et avait déjà répondu aux questions d’un autre quotidien français qui enquêtait sur les mêmes faits, rapporté au Premier ministre l’accusation dont il faisait l’objet, et avait révélé lui-même l’affaire sur France Info et constaté que l’affaire avait été classée. Justice est à nouveau saisie et elle doit pouvoir travailler en toute indépendance. Le Premier ministre tient à rappeler d’une part que les règles fixant l’appartenance au gouvernement sont connues, et d’autre part que M. Darmanin a toute sa confiance ».

Son accusatrice a fourni aux policiers des échanges de SMS.

La justice devra établir s’il y a eu relation sexuelle ou non et si les faits dénoncés par la plaignante sont susceptibles d’être qualifiés de viol, donc non prescrits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.