Le mari de la joggeuse assassinée en Haute-Saône interpellé

ENQUETE D’après son mari, la jeune femme était partie courir et n’est jamais revenue…

  • Alexia Daval, 29 ans, a été retrouvée morte le 28 octobre 2017.
  • Son corps a été retrouvé brûlé dans un bois, à Grey.
  • Selon son mari, elle était partie faire son jogging et n’est jamais revenue.
  • Les enquêteurs explorent aussi la thèse d’une « dispute conjugale ».

Rebondissement dans l’enquête sur le meurtre d’Alexia Daval, la joggeuse tuée fin octobre en Haute-Saône. Ce lundi, Jonathann Daval, le mari de la jeune femme a été interpellé et placé en garde à vue, a appris 20 Minutes, auprès d’une source proche du dossier.

Une perquisition est en cours à son domicile, a constaté une journaliste de l’AFP. Le corps d’Alexia Daval avait été retrouvé en partie calciné dans le bois d’Esmoulins (Haute-Saône), alors que d’après son mari, la jeune femme était partie courir et n’est jamais revenue.

La piste d’une « dispute conjugale »

Une thèse sur laquelle les enquêteurs ont quelques doutes aujourd’hui. Ils s’interrogent notamment sur le fait que la jeune femme « est bien partie faire son jogging » ou si elle n’est pas morte à la suite d’une « dispute conjugale qui aurait mal tourné ». Le couple, qui avait des difficultés à avoir un enfant, traversait une période de troubles.

« On a un certain nombre de questions à poser au mari sur la façon dont se sont déroulées la soirée précédente et la journée de la disparition d’Alexia, indique à 20 Minutes, une source proche du dossier. On a un certain nombre de sujets sur lesquels on attend des réponses. Il s’agit de vérifier une hypothèse. Cette garde à vue devait donc logiquement intervenir ».

 

Lors de sa première audition, en tant que simple témoin, Jonathann Daval avait d’ailleurs évoqué une dispute avec sa compagne la veille de sa disparition. Cette altercation expliquait, selon lui, les marques de griffures, voire de morsures visibles sur ses mains.

La procureure de Besançon a prévu de tenir une conférence de presse à l’issue de la garde à vue de Jonathann Daval.

Source : 20 Minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.