Alexia Daval s’est retournée les ongles en se défendant

Jonathann Daval a avoué mardi soir avoir tué sa femme Alexia Daval par étranglement suite à une dispute qui a mal tourné.

Des tensions subsistaient dans le couple car il n’arrivait pas à avoir d’enfants. La victime prenait des médicaments contre l’infertilité qui sont connus pour provoquer des troubles d’humeur.

Selon le suspect, la victime était agressive à cause de la prise de ce traitement.

«C’est un couple dont malheureusement l’un des conjoints était violent mais ce n’est pas celui auquel on pense, c’est à dire qu’Alexia, en période de crise, pouvait avoir des accès de violence extrêmement importants à l’encontre de son compagnon», a expliqué l’avocat de Jonathann Daval.

Selon l’avocat, les époux « avaient une relation de couple avec de très fortes tensions. Alexia avait une personnalité écrasante, il se sentait rabaissé, écrasé. »

«Il a essayé d’être ce gendre parfait, il n’a pas réussi. (…) Il l’a étranglée et après il a été dépassé par tout», toujours selon son avocat.

L’autopsie a révélé que la victime s’est battue jusqu’à la mort. L’examen a révélé que la victime, qui portait de nombreuses traces de coups, s’est défendue au point de se retourner les ongles.

Jonathann Daval a été mis en examen pour « meurtre sur conjoint » et écroué. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Une zone d’ombre persiste dans cette affaire. Qui a partiellement brûlé le corps que Jonathan Daval nie avoir incendié ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.