Eure: La nounou secoue à mort le bébé «pour le faire taire»

Une assistante maternelle, âgée de 32 ans, comparaît à partir de ce mercredi devant la cour d’assises d’Évreux pour avoir tuer un bébé de 6 mois. Les faits se sont déroulés le 20 février 2012 à Boissey-le-Châtel, dans l’Eure.

Ce jour là, la nounou a appelé les pompiers et leur a expliqué qu’elle avait découvert la fillette inconsciente dans son lit.

L’enfant a été transportée à l’hôpital où elle a succombé 4 jours plus tard à ses blessures. Une autopsie a été pratiquée et a révélé que la victime avait des lésions au crâne.

En septembre 2013, soit un an et demi après le décès de la petite Susie, une maman a retiré son enfant de chez la même nourrice, pour l’avoir laissé sans surveillance. Une faute professionnelle. Son agrément lui est retiré.

Quelques mois plus tard, la trentenaire est interpellée dans le cadre de l’enquête sur la mort de Susie. Placée en garde à vue, elle a avoué les faits.

Elle a expliqué que l’enfant ne cessait de pleurer. Pour le calmer, elle l’a secouée d’avant en arrière. Un geste qui a été fatal.

Le verdict sera connu vendredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.