Notre enfance : Les archives de la collection du Père Castor classées par l’Unesco

C’est une reconnaissance « énorme et assez incroyable ». L’Unesco a classé les archives de la collection de livres pour enfants du Père Castor au registre « Mémoires du monde », rapporte France Bleu Limousin mercredi 31 janvier.

Les albums du Père Castor sont « considérés comme des classiques de la littérature enfantine, traduits dans une vingtaine de langues », relève l’Unesco, qui les place dans son registre aux côtés de l’original de la déclaration des Droits de l’homme et du citoyen, de l’appel du 18-Juin du général de Gaulle ou encore des originaux des frères Lumière.


DES MILLIERS DE DOCUMENTS DES ANNÉES 30 À 60

Les archives du Père Castor -des milliers de documents compilés entre les années 30 et la fin des années 60 par le fondateur Paul Faucher- sont conservés dans le fief familial de Meuzac en Haute-Vienne. « Il y a des dessins originaux publiés dans les albums de l’époque, les correspondances échangées entre l’éditeur et les artistes, les dossiers de fabrication, les premières premières éditions des albums. On retrouve aussi les courriers envoyés par les enfants au Père Castor, des articles de presse… », indique la directrice de la médiathèque du Père Castor, Émilie-Anne Dufour.

« J’ai vraiment été élevée au Père Castor. Cette reconnaissance est énorme et assez incroyable », se réjouit l’éditrice Anne-Catherine Faucher, petite fille du fondateur. La médiathèque de Meuzac s’attend désormais à attirer des chercheurs du monde entier qui viendront étudier les archives, indique France Bleu.

Alors si vous avez du temps devant vous, une petite heure… Retombez en enfance en regardant père-Castor… 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.